Il était nécessaire de prendre un peu de recul. Du recul car, comme tout le monde, j’ai été meurtrie par les récents carnages parisiens. J’ai beau essayer, je pense que je ne pourrais jamais comprendre l’angoisse, la tristesse, la douleur ou la peur de ceux qui ont subi la folie ces quelques écervelés explosifs. Mais il été doublement nécessaire de prendre du recul, surtout vis-à-vis du net… J’ai l’impression qu’on nage en plein cauchemar, d’ailleurs ce n’est pas... Lire la suite › Suggestions : http://ow.ly/V8bXG