Dans mon activité, un terme qui revient souvent est « éphémère ». D’un végétal à un autre, la durée de vie après coupe est variable. La fleur, feuille ou graine cueillie finira plus ou moins par se ternir et se flétrir, voire se décomposer. Dommage ? Oui et non. C’est vrai qu’on aimerait pouvoir garder certaines compositions plus longtemps, mais c’est cet aspect éphémère qui en fait tout son charme. Voir le végétal évoluer au fil du temps et suivre son cycle naturel...

Cet article provient du blog Calleis fleurs. Camille est également auteur de 3 tendances végétales pour 2018 et Quelques touches de bordeaux pour M&P : leur mariage burgundy.
Lire la suite sur le blog ›