Deux ans à deux, ça se fête. J’ai toujours été très mauvais pour les présents matériels, supposés durables et finalement si éphémères dans l’esprit et la vie des gens. Par contre, j’apprécie énormément ce qu’on appelle aujourd’hui le "happening", créer des souvenirs, un instant sporadique et paradoxalement beaucoup plus durable que le plus tangible des objets. Un soir de 11 juillet, à la faveur d’un soleil d’été... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog La Robe et Le Fouet. LaRobeEtLeFouet habite à Paris et est également auteur de Oeufs cocottes lardons – mozzarella – gruyère et Yuzufruitier.