L’art du diaporama photographique s’est largement démocratisé dernièrement, cette fonctionnalité étant native sur beaucoup de smartphones. Ses adeptes savent que les sujets photographiés doivent rester immobiles afin d’éviter les anomalies au moment d’assembler les photos. A l’époque ou l’argentique était roi, les contraintes étaient les mêmes, et le photographe Frédéric Fontenoy a décidé d’en jouer. […] Cet article Frederic... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Ça j'aime bien. Ça j'aime bien habite à Paris et est également auteur de Anders Røkkum et Buff Diss.