Hier encore, tu déformais mon ventre avec tes petits pieds. Hier encore, tu ne t’endormais que blottie contre moi, contre mon sein. Hier encore, je versais une larme devant ton premier sourire, ton premier « areuh », ta première cuillère de purée, tes premiers pas, tes premiers mots… Tu découvrais le monde blottie contre moi, en écharpe. Tu marchais en me tenant bien la main pour ne pas tomber. Tu ouvrais grand la bouche quand j’approchais la cuillère. Tu me laissais te... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Sous Une Etoile. Retrouvez également son article Etre enceinte ET élégante et Nos applis iPad pour enfants.

Ne manquez pas non plus le post du blog de Purplenessa, Mauvais Caractère(s) : 1. Il y a un an, je reprenais mon souffle. Ce dernier week-end à deux avant très longtemps fut...
Ce qui nous pousse donc à vous faire découvrir ce qu’en pense AmelieEpicetout au travers de A tous les nibards opprimés : Parce que tous les jours on veut nous faire croire que l'indécence se situe au niveau de notre...