Une des meilleures décisions que j’ai prises en revenant au Canada a certainement été de reprendre des cours. Mon travail n’est pas très passionnant et surtout ne laisse aucune place à la créativité. Je dois vous avouer que les tâches répétitives me rendent bête. Si mon cerveau n’est pas stimulé, il se met en mode autopilote et au fil des mois, ça peut avoir un impact pas très joli sur mon humeur. J’ai besoin d’être passionnée par quelque chose,... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog pretty naive. Amandine habite à Toronto et est également auteur de I SURVIVED CANADIAN COLLEGE et the YELLOW obsession.