Par ce titre, définitivement je passe pour une vieille aigrie adepte du « C’était mieux avant, quand on avait une orange à Noël et des vélos pour pédaler dehors ». Attendez que je vous raconte un bout de mon histoire. Je ne lisais pas beaucoup quand j’étais petite. Pourtant, j’ai appris à lire toute seule, j’avais le feu aux yeux : « Je voulais lire, apprendre le monde entier et VIIIITE ». Pourtant je ne lisais pas souvent de romans, au grand dam de mon père,...

Cet article provient du blog Dans Les Hautes Herbes. Ornella habite à PARIS et est également auteur de Le Signe Bélier : un Franc du collier déterminé et La question épineuse du Serpentaire.
Lire la suite sur le blog ›