Gauchère, je n'avais pas encore osé essayer la calligraphie, et encore moins la calligraphie japonaise. On m'a souvent dit que le fait d'être gaucher est un obstacle pour ce genre de discipline millimétrée et je veux bien le croire ! Déjà, en japonais actuel, je suis obligée de penser à tracer mes traits de kanji de la gauche vers la droite quand le naturel voudrait que je les trace de la droite vers la gauche. Mais les points d'inflexion du stylo sont importants et se remarquent... Lire la suite › — Cet article provient du blog Cocoyuyu. Eugénie habite à Paris et est également auteur de Les petits bonheurs. et Traquer les kappas d'Asakusa | Japon 2015.