Craindre que ses rêves se réalisent. Avoir peur de ses désirs. Plus la vie dont je rêve me tend les bras, plus je sens comme je fais profil bas. Je perds mon enthousiasme. Je ralentis et procrastine. Perdue, je pourrais même m’immobiliser. Histoire de ne plus trop m’en rapprocher. Je ne sais pas bien expliquer ce que je ressens. Je sais juste que j’ai une boule au ventre. Et des larmes prêtes à couler. Je me sens comme submergée. La réalisation de mes rêves me...

Cet article provient du blog Si j'osais. Emeline habite à NANTES et est également auteur de J’ai osé… croire en mes rêves et J’ai osé… mettre le plaisir de côté.
Lire la suite sur le blog ›