J’ai commencé l’écriture d’un roman (je vous en ai parlé ici). Et force est de constater, que j’écris comme je vis. Oui je fais l’analogie. J’ai beau aimer écrire – autant qu’aimer vivre – et pourtant l’exercice est toujours difficile. L’envie est là, je sais que je n’abandonnerai pas. Mais au quotidien, me donner un temps pour cela est une autre histoire. Comme si la priorité était ailleurs. Qu’écrire...

Cet article provient du blog Si j'osais. Emeline habite à NANTES et est également auteur de J’ai osé… organiser mon 2ème carnaval d’articles ! et J’ai osé… l’hyper-responsabilité.
Lire la suite sur le blog ›