Je me considère comme une petite joueuse. Loin d’être professionnelle. Abonnée à la case amatrice et sans aucune expertise. J’ai vraiment du mal à me prendre au sérieux. À donner de la valeur à ce que j’ai appris et vécu. À ce que j’ai fait et ai vu. Très vite, je me positionne en apprentie. Je minimise. J’essaye aujourd’hui de penser différemment. De valoriser mon expérience, mes compétences. Je me sens de plus en plus apte à transmettre. Je...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Si j'osais. Emeline habite à NANTES et est également auteur de J’ai osé… ne pas me laisser faire et J’ai osé… mais c’est quoi réussir ma vie ?.