Janvier,  Dans le palais d'hiver , écoutez bien , c'est l'aube, Et la saint Valentin entrabâillant les portes, Et, par les escaliers en velours , toutes sortes, D'éveils , soupirs  de pas  et musique de robe, L'enfant , si frêle  sous d'énormes cheveux d'ambre, Assise au lit , de ses deux yeux  trop grand dévore,  Les joujoux monstrueux  que la nuit fit éclore,...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Ma vie et Fabinou. Marie habite à Le grand Est Nancy et est également auteur de Bonjour les amies, et Bonjour les amies,.