Non pas que je n'existe que par mon blog mais l'absence, chez moi, de publication depuis plus d'une semaine est révélatrice d'un état proche du burn-out. Honte sur moi, j'ose me plaindre la bouche pleine de caviar ! En effet, je sors juste (ou presque) de 15 jours de vacances auxquelles s'enchaînent une série de ponts qui transforme cette semaine déjà entamée en la seule et unique semaine complète du mois de mai et j'en ai déjà plein les chaussettes ! Why donc, pourquoi ? Parce... Lire la suite ›