Parfois, il n'est pas besoin de rechercher des mots compliqués, ni de se torturer l'esprit pour trouver les mots qu'il faut car généralement la personne en face de soi n'a besoin que de ces simples mots "je comprends", "je comprends ta tristesse", "je comprends ce que tu ressens". De simples mots qui disent tout simplement qu'on comprend la personne, qu'on est là pour elle et qu'elle a raison de ressentir ce qu'elle ressent. De simples mots qui suffisent à la soulager, à rendre son... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Couleur Café. Corinne est également auteur de Çà suffit le gâchis et ♫ ♫ J'ai la mémoire qui flanche, je me souviens plus très bien ... ♫♫.