Je n’ai pas de seins, genre pas du tout, à peine un petit A… J’ai espéré tout le collège et le lycée que mes seins décident enfin à pointer le bout de leur nez, je rêvais de pouvoir arborer sur la plage un magnifique bikini, de pouvoir porter de jolies robes bustier, et de pouvoir me regarder dans la glace sans détester mon corps. Mais à 18 ans toujours rien, que dalle ! J’ai donc fini par me rendre à l’évidence, je resterai une femme sans poitrine. Et durant ces longues...

Cet article provient du blog Cueille le jour. Sarah est également auteur de Le droit de mourir et Chronique d’une angoissée : L’abandon.
Lire la suite sur le blog ›