Trois ans. Le 7 janvier. Un mercredi. Ma semaine noire à titre personnelle. Comme si ma vie s'était calquée à ce moment là à celle de la société. Trois ans que je suis Charlie. Je ne le revendique plus tellement c'est devenue une évidence. Je me souviens de cette petite phrase sur twitter, première blague qui m'a fait sourire: "Heureusement qu'ils ne s'en sont pas pris à valeurs actuelles finalement, parce que ça m'aurait fait quand même un peu plus mal de devoir dire "je suis...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog La nouvelle Eloise. Mowgouaille habite à ici et est également auteur de Ministère et engagement et Ce rêve.