C’est moi l’île que l’on déserte Personne ne vient me parler d’amour Y a tant d’hommes sur cette fichue planète Et moi j’suis seule, j’me tourne autour, jours après jours Tous ceux que j’ai pris pour des rois Ca en fait beaucoup des « toi et moi » Pourtant malgré les forts et les beaux J’me retrouve là, inondée par les eaux, mal dans ma peau Laure Milan – Plus de pleurs que de males Lampy vous aurait cité Je suis... Lire la suite sur le blog ›

Cet article provient du blog La vie d'Angie. Angie est également auteur de And you, what would you do for love? et Ces chansons que je peux écouter en boucle.