il avait mis quelques poèmes dans samain, comme on attire les pigeons.Elle était jeune, elle n’a rien vu,Trop près s’est approchée. Nicolas Dieterlé, Main tendue Lire la suite ›