Une disparition qui nous afflige. Joël Robuchon est parti en ce 6 août. Comme il le disait récemment dans une interview, « lorsqu’un grand-père meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ».Le chef multi-étoilé laisse un vide plus poignant encore que celui de Paul Bocuse en février dernier. Parce qu'il était plus jeune, rendant, à 73 ans, 18 ans à son glorieux aîné. Parce qu'il était le premier chef médiatique, un grand démocratiseur de la bonne cuisine. Parce qu'il fut...

Cet article provient du blog Blog Japon. Chroma est également auteur de Eclipse de lune.
Lire la suite sur le blog ›