Irassshaïmasséééé !!! C’est avec ce tonitruant « bienvenue » japonais que l’on est accueillis quand on soulève le rideau en plastique qui sépare Kodawari Ramen de la rue Mazarine. Mais d’ailleurs, a-t-on vraiment quitté la rue ? Car c’est en fait dans une véritable rue tokyoïte – une yokocho – que l’on pénètre. Kodawari Ramen n’a rien, mais alors rien, d’un restaurant japonais classique. Ce petit restaurant étroit a recréé de toutes pièces l’ambiance... Lire la suite › — Cet article provient du blog So many Paris. So many Paris habite à Paris et est également auteur de Bâton Rouge, le bar de la Louisiane envoûtante et 2017, année des paillettes.