J’ai tout un tas d’excuses pour être cette créature à la sublime imperfection parfaitement assumée qu’incarne votre dévouée blogueuse. Un sweat-shirt “je ne râle pas, je m’exprime”. Une étude dans mes favoris internet que je dégaine chaque fois qu’on me reproche mon bazar, et qui affirme que mon désordre stimule la créativité et me permettra … Lire la suite › — Cet article provient du blog Stendhal-syndrome. Camille habite à Paris et est également auteur de Talking as fast as I can, par Lauren Graham : le revival de papier de Gilmore Girls et La première fois que Bérénice vit Aurélien, elle le trouva franchement con, par Sarah Sauquet.