Prix de l’Imaginaire 2014, le roman de Andrus Kivirähk, L’homme qui savait la langue des serpents, fait partie de ces livres à lire au coin du feu, ou du moins, sous une couverture bien chaude. Vous êtes prêts à cocooner ? Empreint de réalisme magique et d’un souffle inspiré des sagas islandaises, L’homme qui savait... Lire la suite Cet article L’homme qui savait la langue des serpents, de Andrus Kivirähk : entre fantastique et réalisme magique est... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Abracadabooks. AbracadaBooks habite à Marseille et est également auteur de L’hôtel New Hampshire, de John Irving et Une vie sans fin, le nouveau roman de Frédéric Beigbeder.