Le blush pour moi, ça à longtemps été un putain de mystère. Un espèce de truc un peu mythique de vraie femme, l'équivalent makeupistique d'une licorne : ça à l'air fabuleux, ça ne se laisse approcher que par quelques élues, et tu te doutes bien que ça sert à quelque chose sans pour autant savoir exactement à quoi. Ca se met sur les joues, ok. C'est rose ou rouge ou orange, ok. Y'en à des irisés. Y'en à des moins irisés. Y'en à des mats. Y'a des pinceaux spéciaux. Faut les... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Tête de Thon. Retrouvez également son article Lime crime, tu te fous de ma gueule. et Manucure du jour : ça dégouline...(Tuto inside).