Un groupe d'autodéfense baptisé le Gulabi Gang (gulabi signifie rose) se bat — souvent au sens propre — pour plus d'égalité. Ce gang est constitué de plus de dix mille femmes qui portent toutes le même uniforme, un sari rose. Elles sont expertes dans le maniement du lathi, un bâton de combat indien traditionnel. Ces femmes épatantes sont de vraies dures. Elles n'hésiteraient pas à vous exploser les genoux d'un coup de bâton. Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Sisyphe. Retrouvez également son article À Michèle Roy, féministe passionnée, déterminée et généreuse et Culture du viol dans la danse - Le Sacre du printemps.