Chère Caisse d’Allocations Familiales, C’est moi ! Tu sais ! Celle à qui tu n’as pas versé un centime depuis trois mois ! Quand mon mari est parti et que je me suis retrouvée du jour au lendemain sans un sou avec quatre enfants, tu m’as dit : «Ne t’inquiète pas, tu as plus de 27 ans, tu as droit au RSA. » Soulagement. Je me suis mariée jeune (oui, ce n’était pas le choix le plus judicieux, je l’admets), après avoir stoppé mes études (bis) et j’ai enchaîné avec 4... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Materno-blog. Retrouvez également son article Parce qu'il n'y a pas de petites joies : la confiture maison, c'est la vie et Parce que nous sommes les meilleurs avocats de nos enfants.