On méconnait la Manche. Souvent décriée, avec cette réputation qui lui colle à la peau qu'il ne fait presque jamais beau (merci Les Parapluies de Cherbourg), avec sa localisation un peu au bout de tout, un peu trop loin de tout, avec ses usines nucléaires trop médiatisées.La Manche, j'y ai grandi. Grandi dans ce bout du monde qu'est La Hague, le regard porté vers la mer lorsque je regardais de ce côté, le regard qui retombait vers la centrale nucléaire de l'autre... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog AnneClaireBCN. AnneClaireBCN habite à Presqu'île du Cotentin et est également auteur de Stockholm Marathon et Le Coureur (de la performance en course à pied).