Pour clore en beauté cette "saga de l'été", on touche au sublime, que dis-je, au transcendant, à l'orgasmique. Pour les amoureux du flamenco, du 3e âge et des motoculteurs : Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Mantille & Castagnettes. Léonie habite à Paris-Madrid et est également auteur de Bordel aérien #1 (desorden al aeropuerto) et Macaco/Estopa (Le juke-box de l'été #6).