D’abord, tu déchires le pain en tout petits bouts. Puis, tu éparpilles, tu étales, tu distribues les morceaux minuscules et les quignons. Joséphine, au passage, grappille. Tu poursuis ton labeur, l’air absorbé. Tes petites mains s’agitent, précises; tu saisis chaque morceau puis le pose consciencieusement dans un bol blanc. Ta langue s’est glissée entre tes lèvres rouges, petite moue attentive. Parfois, tu glisses la mie dans ta bouche et l’avale... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marcelle et Joséphine. Eglantine habite à Bruxelles et est également auteur de Indigène, huiles, poudres et savons made in Belgium et Comment imaginer un baptême laïque?.