« Savez-vous que ce que vous ingérez agit aussi sur votre humeur ? On se sent plus léger à plus d’un titre, dans son corps, et dans sa tête ! Notre deuxième cerveau – certains disent que c’est le premier ! – est dans notre ventre. Autre heureux effet secondaire, quand vous cuisinez, vous êtes obligé de ralentir, c’est du “bon temps”, un moment de pause qui mène bien souvent au calme intérieur… La préparation du repas peut aussi devenir propice au partage avec votre... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog a little piece of.... Mélanie habite à Oise/Val d'Oise et est également auteur de Ce que je sais de la Sicile et 4 raisons de faire ses produits ménagers soi-même.