© Ouest-France Le violoniste Didier Lockwood, amoureux de l’improvisation, cherchant toujours davantage à exploiter les sonorités du violon et engagé pour une éducation musicale différente. C’est avec stupeur, que j’ai appris dimanche 18 février – comme de nombreux férus de jazz – la disparition du violoniste, alors âgé seulement de 62 ans. En tant que violoniste – en amatrice – et adorant Stéphane Grappelli – violoniste de jazz...

Cet article provient du blog Note Cuivrée. Caroline habite à Versailles & Provence et est également auteur de Duel opus 3 et La neige dans les jardins du château de Versailles #2.
Lire la suite sur le blog ›