Merci la pluie. La dépression guette. Or quand je broie du gris comme le ciel, je mange et je suis aussi prise d’une frénésie de shopping. Et justement en passant j’ai repéré dans la vitrine d’une boutique de superbes boots qui redonneraient le sourire à mes petons en dépression. Elles ont un petit côté santiags chic j’adore. Le hic c’est qu’elles ont des talons or je n’arrive pas à marcher avec des talons même si ceux-là sont compensés. Mais ils ont l’air... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Journal d'une Beauty Paresseuse. Retrouvez également son article Je garde, je jette : le bilan beauté du mois de mai 2013 et Mon feuilleton capillaire, la suite : un ombré hair mais pas celui prévu.