Je ne suis pas une grande utilisatrice de blush. En général, j’ai tendance à zapper ce geste essentiel pour un make-up réussi. En partie pour des raisons totalement stupides. Je passe déjà un temps fou à me maquiller donc, par gain de temps un peu et surtout par paresse (il faut bien mériter mon titre de beauty paresseuse), j’ai éliminé quelques étapes de mon maquillage quotidien. Le blush donc, et la poudre libre aussi, mais c’est une autre histoire.J’ai aussi un mal fou... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Journal d'une Beauty Paresseuse. Retrouvez également son article Les nails patchs : la fausse bonne idée ? et Fashion Week : Les tendances make-up à piquer aux podiums new-yorkais.