Depuis son invention il y a quelques dizaines d'années, le couteau en « céramique » cristallise dans l'esprit des cuisiniers les fantasmes les plus fous, mais devient aussi très vite le fruit de toutes les déceptions. Si le produit est tant désiré pour ensuite être boudé, c'est principalement parce qu'il fait l'objet d'arguments commerciaux totalement faux et racoleurs qui le font passer pour ce qu'il n'est pas, à savoir un produit aiguisé à vie, incassable et capable de tout... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Blog Japon. Chroma est également auteur de Oxydation et corrosion de l'acier inoxydable et En plein dans le mille.