Ce roman est dérangeant.Dérangeant car l'ambiguïté de l'âme humaine s'y révèle petit à petit. Insidieusement. Quatrième de couverture : "Deux frères se donnent rendez-vous avec leur épouse dans un restaurant branché d'Amsterdam. Hors-d'œuvre : le maître d'hôtel s'affaire. Plat principal : on parle de tout, des films à l'affiche, des vacances. Dessert : piques et banalités. On évite soigneusement le véritable enjeu de ce dîner à huis clos : leurs fils respectifs ont commis... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Et hop, dans mon sac !. Céline☼ habite à Vienne et est également auteur de "La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry"... Une histoire originale et touchante ! et Alors voilà, les 1001 vies des Urgences....