Le jour de trop, c’est celui au cours duquel tu imprimes que tu n’en peux plus qu’on te fasse sans cesse des remarques. Tu as juste envie qu’on te foute la paix, qu’on te laisse mener ta vie comme bon te semble. Jusqu’à ce jour là, ça allait plutôt bien. Tu encaissais, après tout, rien de grave. Chacun a un avis sur tout, c’est notre lot quotidien à tous. Tu entendais mais tu n’écoutais pas. Rien d’intéressant dans tout ça, ni... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de Radio Moquette et Les Etats d’Esprit du Vendredi 06/10/2017.