Loin de moi l'idée de recopier la fameuse sauce rouge incontournable dans mon frigo. Ce serait comme d'essayer de faire du Coca-cola ou des Springles ! Tiens, et si je faisais ma maligne ? L'année dernière, ma maman m'avait rapporté un pot de sa production maison, ainsi que la recette. Le petit goût épicé m'avait beaucoup plu, et puis la recette s'est noyée dans ma liste des "à faire". C'est la vue de tomates bien charnues cet été qui m'y a fait repensé. J'ai rajouté du gingembre... Lire la suite › — Cet article provient du blog Sécotine fait sa maligne. Retrouvez également son article Gâteau roulé au fromage frais, fourré à la crema Gianduja et La bourgeoise, le carton et Agnès Obel.