Les coquelicots bardent les bords de campagne. Les têtes de pissenlits n’attendent que d’exploser en mille et un parachutistes, éjectés par le souffle chaud des gamins excités de retrouver l’herbe duveteuse de leurs jardins. Les papas s’échauffent le bulbe en remarquant des pâquerettes s’ouvrir à vue d’oeil après avoir tondu proprement la pelouse. Bien qu’une bête à cornes en suive une autre, le signe Taureau reste extrêmement différent du Bélier. Ils broutent tous...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Dans Les Hautes Herbes. Ornella habite à PARIS et est également auteur de Être une fille du temps et Astrologie : Pourquoi réaliser son thème progressé ?.