Le sport dans la publicité. Les fameuses Easytone de Reebok, qui promettaient des fesses de rêve sans effort, se sont faites épinglées pour publicité mensongère...  ça ne me surprends pas (a lire ici). Mais le subterfuge a dû être lucratif, au vu du nombre de blogueuses qui en ont fait la promotion de ces baskets miracles, et qui hésitent encore maintenant à les jeter. (Je ne rentrerai pas dans le débat du ça marche?/ça marche pas? je suis convaincue depuis longtemps que c'est du pipeau, non je n'ai même... Lire la suite › — Cet article provient du blog Entrées en Lice. Delphine est également auteur de Le Parc des Princes, pas le Parc des Princesses et Vendre des strings et vendre du sport, c'est pareil?.