Des fois tu aimerais ne pas croiser certaines connaissances de ton adolescence, surtout quand ce n'est vraiment pas ton jour... vêtements tachés, chargée comme un mulet, le petit qui vient de manger et qui en a de partout, etc. Et encore plus quand on insiste lourdement (vous savez avec cette petite intonation qui énerve) pour te dire que tu es radieuse, fantastique, que ta vie à l'air tellement "simple" et GÉ-NI-A-LE... Non, mais moi ma vie elle me plaît, je suis bien et heureuse donc... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog trucs, machin, chose. Mathilde habite à Marseille et est également auteur de Addiction et Les long dodos.