Je suis silencieuse depuis deux semaines. Il y a eu le travail. Puis, l'espoir. J'ai été prudente. J'ai arrêté le café et me suis reposée autant que possible. Je n'ai rien à me reprocher mais ça a été négatif malgré tout. Tout n'est pas perdu, on va recommencer. On veut aller jusqu'au bout. Mais ce qui est compliqué, c'est de planifier autre chose que la PMA. Dans le genre, j'aimerais prendre une semaine de vacances avant l'été. Avec 9 semaines de vacances à prendre, je pense... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog D'ici et d'ailleurs - mes humeurs. Martine habite à Paris et est également auteur de Revenons à nos moutons et Semaine... intense mais belle!.