Je ne sais pas pourquoi, je suis allée faire un tour sur Facebook, pour voir les comptes de ces filles qui m’ont pourries la vie au lycée. Je me suis rendu compte que pour la plupart je ne me souvenais plus de leur nom de famille, sauf une, la pire, elle je crois que je m’en souviendrais à vie. Celle qui a déclenché mes migraines, celle qui m’aura le plus détruite. Celle à cause de qui, chaque nuit je m’endormais en pleurant. Mais j’avais besoin de voir.... Lire la suite › — Cet article provient du blog La Parenthèse d'Or. Aurelie est également auteur de Et toi, tu blogues comment? et Mes 3 huiles essentielles indispensables.