Au fond, la représentation du vampire dans nos sociétés occidentales est quoi sinon l’archétype du pervers narcissique ? Manipulateur, dangereux, violent et imprévisible. Ne te méprends pas, j’aime les histoires de vampire. J’en lis depuis que je sais lire. J’ai grandi dans les années 90 et ce n’était pas la même folie qu’aujourd’hui. Il était … Continuer la lecture de « Les histoires de vampire et la culture du... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog lesjolisslims. Delphine habite à Lyon et est également auteur de Pancakes à la banane (sans oeuf) et Marshmallow Pumpkin Latte | Bath & Body Works.