Après les pluies diluviennes, à présent une vague de chaleur. Cette semaine l'agence de météorologie japonaise a relevé les températures les plus élevées jamais enregistrées depuis 1896. C'est ainsi que dans la préfecture de Saitama au nord de Tokyo il a fait 41,1 °C lundi 23 juillet. A Tokyo même 37°C et à Nagoya, 39°C. Les autorités ont été contraintes d'arroser le bitume afin qu'il ne fonde pas. Rappelons pour situer que l'archipel nippon est très largement montagneux...

Cet article provient du blog Blog Japon. Chroma est également auteur de Eclipse de lune et Opération promotionnelle Type301.
Lire la suite sur le blog ›