Une recherche de l'Université d'Adelaïde a pour la première fois prouvée statistiquement que les plus anciens monuments de pierres levées en Grande-Bretagne ont été construits spécifiquement en lien avec les mouvements du soleil et de la lune, il y a 5000 ans. L'étude a été publiée dans le Journal of Archaeological Science; les rapports détaillent l'utilisation des nouvelles technologies 2D et 3D pour construire des tests quantitatifs des schémas d'alignement des pierres... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Les Découvertes Archéologiques. Jann habite à Toulouse et est également auteur de Une seconde pyramide portant le nom du pharaon Ameni Kemaou découverte à Dahchour et Une chronologie affinée apporte des précisions sur l'effondrement Maya.