Je ne crois pas qu’il faille voir les ruines comme quelque-chose de triste, résultat de la dévastation d’un lieu par les forces de la Nature ou des Hommes. Des événements plus contemporains, parfois violents et sombres, génèrent la destruction d’espaces. Les ruines sont souvent le berceau de l’Histoire avec un grand H. Elles permettent à une terre de porter les stigmates d’un épisode, ou tout bonnement du temps qui passe avec force. Elles lui laissent ainsi l’emprunte... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Jolis voyages - Le blog breton de tous les voyages. Lili habite à Lorient et est également auteur de Silent Sunday #38 et Monsieur Papier, papeterie la plus à l’Ouest !.