* Broché : 286 pages * Editeur : Pocket * Collection : Terreur * Recueil de nouvelles de Masterton, que je découvre depuis peu (j’ai ainsi lu récemment La maison de chair, L’enfant de la nuit et Le djinn), je dois avouer que j’ai été globalement déçu. Le maître de l’horreur en romans ne m’a pas vraiment emballé dans ses nouvelles… L’ange gardien : On retrouve ici une bonne ambiance de début, on s’attend à quelque chose de fort, plein de démence. D’autant plus... Lire la suite › — Cet article provient du blog Murphy&Poppy. Retrouvez également son article Un bien mauvais client - Patrice Quelard et Rovolution - Patrick S. Vast.