C'est d'abord une couverture qui captive... Puis un texte qui nous happe. Delphine de Vigan retrace ici l'histoire de sa mère, Lucile, dont on sait dès le départ qu'elle vient de se suicider. Elle raconte son enfance émaillée de drames au sein d'une grande fratrie, sa vie de jeune femme et de jeune mère, très vite atteinte de trouble bipolaire (elle semble devenir folle) pour lequel elle sera traitée durant toute sa vie (dont 10 années de camisole chimique), et de jeune grand-mère... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Et hop, dans mon sac !. Céline☼ habite à Vienne et est également auteur de Look d'été en progrès ! et Petites polémiques sur l'apprentissage de lecture mais... Naissance d'une grande lectrice !.