Lire et relire. Comme beaucoup de collégiens, j'ai découvert Le Rouge et le Noir de Stendhal à 14 ans. A l'époque, le professeur de français avait eu le courage (que dis-je, l'audace !) de s'adresser à la classe : "Soyez francs : qui a lu ce livre en entier ?". Moment de vérité, trente gamins figés.En réponse, quatre mains se levèrent timidement dans les rangs. Cruel métier que celui d'enseignant ! Parmi ces braves élèves, dociles et laborieux, figurait l'auteur de ces lignes.... Lire la suite › — Cet article provient du blog Cultures et confiture. Retrouvez également son article Beaubourg, mon amour et Aux portes de l'été.