Rosa Montero, romancière, journaliste, essayiste, s'interroge sur les rapports avec ce que Sainte Thérèse d'Avila appelait la folle du logis, c'est à dire l'imagination. "Etre romancier, c'est cohabiter harmonieusement avec la cinglée du dernier étage". Texte jubilatoire qui mêle l'autofiction, l'autobiographie romancée à l'essai pointu, ce récit interpelle l'essence même du romancier, cette expérience de la création littéraire, enfance perpétuelle du toujours possible, du "et...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Paris la douce. Caroline habite à Paris et est également auteur de Cinéma : Manhattan Stories, de Dustin Guy Defa - Avec Abbi Jacobson, Michael Cera, Tavi Gevinson et Sunday Street Art : Ana - rue Dénoyez - Paris 20.