La crème brûlée et moi, c’est une grande histoire d’amour. Ce fût, pendant très longtemps,  mon dessert « test » pour « juger » un restaurant. Ce n’est plus le cas aujourd’hui car je ne vais quasiment plus au resto et le peu de fois où j’y vais, la crème brûlée est toujours proposée avec des produits d’origine animale. D’ailleurs, j’ai fait une croix sur les desserts quand je ne les prépare pas moi-même (à part les fruits... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Pazzapa. Elodie S est également auteur de Voir son steak comme un animal mort et Lamazuna, des produits solides.